[A320] Approche à  vue

Silverstar

CONTROLEUR AERIEN
Messages
22 671
Réactions
3 033
Points
3 386
A n'utiliser que pour la simulation aérienne.

Approche à  vue

En espaces aériens de classe A, B et C, lespacement entre aéronefs IFR/VFR est assuré par lATC.
En espace aérien de classe D, seule l'information de trafic est assurée.
En espace E, F, G les trafics VFR ne sont pas forcément connus de lATC
En cas d'approche à  vue derrière un autre aéronef, il appartient au Commandant de bord dassurer sa propre séparation (espacement + turbulence de sillage).

Pour faire simple

  • Visibilité minimale 800m
  • Points clés de la trajectoire envisagés au briefing
  • Ensemble des moyens de nav pertinent utilisé
  • PNF contrôle et annonce les écarts
  • De nuit la trajectoire briefée garantit des marges par rapport aux obstacles
  • La pente est calibrée avec aide visuelle ou radio ou moyen nav validé (FMS + GPS)
  • EGPWS + fonction TERRAIN affichée (relief)
  • Garder le contact visuel avec le sol
  • Pilote juge que visibilité + plafond Ok et que l'atterrissage est possible
  • De nuit, plafond supérieur à  la MSA
  • ATC + Anticollision
  • En espace contrôlé, clairance approche à  vue reçue
  • Respect des consignes locales
  • Pattern
  • Régression de vitesse en palier
  • Meilleure pente volets position 2/Train Sorti/Aérofreins full/IAS 180 kt (environ 10°)
  • Calibrage (Page PROG, distance développée)
  • Utilisation des moyens de radionavigation

Déterminer un point clé de la trajectoire où altitude, vitesse et configuration assureront le respect du plancher de stabilisation. Tenir compte du niveau d'automatisme, des conditions météo, du tracé sol, de la capacité de décélération en fonction des conditions du jour.
Regarder dehors même si utilisation du ND. Attention à  la tunnelisation vers le ND et au risque de perte de vitesse si A/THR non utilisée ou en mode autre que speed (alarme SPEED possible) et que la remise de gaz est toujours possible.

Soyez vigilants sur ces points

  • Les m'enaces en général et celles liées au terrain (confusion de piste, obstacles).
  • De nuit, définir une trajectoire garantissant le franchissement des obstacles (l'altitude de sécurité en cas de perte des références visuelles).
  • Les aides radio utilisées pour valider la piste en service, les aides visuelles.
  • Les points clés du canevas (config en vent arrière, temps éloignement, trajectoire).
  • Le plancher de stabilisation.
  • La trajectoire si remise de gaz.
 
Retour
Haut