[A320] Tail strike et rebond

Silverstar

CONTROLEUR AERIEN
Messages
22 936
Réactions
3 224
Points
3 477
A n'utiliser que pour la simulation aérienne.


Le t'ailstrike est lié à la forme de l'avion donc plus fréquent sur les avions longs. Les dommages peuvent être importants. La plupart des t'ailstrikes se produisent à l'atterrissage, le plus souvent au deuxième toucher, suite à un rebond et associé avec un atterrissage dur. Bien que la plupart des t'ailstrikes soient associés à des techniques d'atterrissages non standard, certains sont liés à des conditions telles que turbulences ou gradients de vent.

Léquipage ne sera pas forcément conscient du t'ailstrike : il peut ne pas être ressenti (mais les PNC de l'arrière de l'avion peuvent lavoir entendu ).

Un t'ailstrike est souvent dû à la conjonction de plusieurs facteurs :

  • Passage sous Vapp avant le flare
  • Sink rate avant le flare
  • Flare trop haut
  • Flare trop long dû à la recherche d'un kiss-landing
  • Rebond
  • Mauvaise gestion du vent de travers

Prévenir plutôt que guérir

  • Avoir une approche stabilisée est essentielle
  • LA/THR et le FPV sont une aide
  • Près du sol, ne pas courir après le glide, éviter les forts varios.
  • Les annonces du PNF sont essentielles. Le PF doit y répondre et prendre les actions correctives immédiates.
  • Pendant le flare, léquipage se concentre sur lassiette et linclin'aison en utilisant des aides extérieures.
  • Après le toucher, relâcher la pression au manche. Le PNF doit continuer à surveiller lassiette.

Rebond tel un ballon de basket

Après un premier rebond, l'avion passe en loi sol et si les manettes de poussée sont passées sur IDLE, il y aura déploiement des ground spoiler avec risque de hard landing :eek: , voir de t'ail strike. Un atterrissage interrompu suite à un rebond est difficile et toujours imprévu.

Un rebond est souvent dû à plusieurs facteurs :
  • Windshear
  • Activité thermique
  • Vario excessif
  • Flare tardif
  • Flare mal exécuté
  • Vitesse excessive
  • Manette de poussée non réduites lors du toucher (empêchant la sortie des spoilers)

Deux éléments sont importants :

  1. Les critères pour décider d'un atterrissage complet ou d'un atterrissage interrompu
  2. Les techniques à employer dans ces deux derniers cas

Dans le cas d'un FAIBLE REBOND :

Maintenir une assiette normale d'atterrissage
Maintenir THRUST IDLE
Surveiller la longueur de piste restante

Dans le cas d'un FORT REBOND :

Ne pas tenter datterrir, la longueur de piste restante n'étant pas forcément suffisante,
Maintenir une assiette normale d'atterrissage,
Afficher la poussée de remise de gaz
Ignorer les alarmes de configuration
Maintenir la configuration train/volets
Se tenir prêt à un autre toucher : ne pas essayer de léviter (il ne sera pas dur si lassiette est maintenue)
Lorsque plus de risque de contact avec le sol, suivre la procédure de remise de gaz standard.

Moonwalk impossible si :

Les reverses sont croquées
La remise des gaz est initiée (ne pas changer davis, ne pas surpasser la manuvre du PF)
 
Retour
Haut