Acheter ou construire son homecockpit?

Silverstar

CONTROLEUR AERIEN
Messages
22 649
Réactions
3 025
Points
3 384
Cela fait longtemps que vous venez sur le forum. Vous avez lu en long et en large la majorité des simulateurs construits ou en cours de construction et vous ne pouvez vous empêcher de ressentir le besoin den construire un vous-même.

Acheter ou construire son homecockpit ? Telle est la question. Dans les deux cas vous aurez des avantages et des inconvénients, mais le dernier mot viendra toujours de vous car c'est votre mode de vie qui déterminera si c'est réellement le meilleur choix.

Les avantages de l'achat d'un homecockpit
Le bricolage n'est pas votre passion, vous préférez voler ! Acheter un homecockpit est une solution rapide et efficace. Vous pouvez volez quelques heures/jours après l'installation, qu'il sagisse d'un homecockpit neuf ou acheter doccasion à un ancien propriétaire. Si vous ne vous servez de votre homecockpit que pour faire quelques vols chaque mois, inutile de miser sur un homecockpit neuf. Une occasion avec essai sur place pour vérifier l'état du matériel (généralement les propriétaire de simulateur sont maniaque) sera aisément suffisante pour vos vols quotidiens et cela limitera le prix final. Dautre part, acheter son homecockpit permet d'être libre et de faire autre chose à coté. Votre simulateur sera aux bonnes côtes, au bon angle et aux bonnes dimensions parceque des gens ont déja fait ce travail pour vous, vous aurez donc la base correcte pour poursuivre lexperience au fil des ans et vous créer un simulateur professionnel et crédible.


Les inconvénients de l'achat d'un homecockpit
On distingue deux inconvénients principaux à l'achat d'un homecockpit. Le premier est qu'il faut trouver de largent. Vous êtes encore choqué par les prix du marché, asseyez vous pour reprendre vos esprits. Le prix avec les taxes et les divers frais de port vous font tourner la tête, c'est un peu chaud. Cela vous prendra probablement 3 ans juste pour économiser le simulateur, parcequ'à coté il faut continuer à bouffer, se loger et s'habiller. Selon votre situation, votre banque n'acceptera pas nécessairement de vous accorder un crédit pour un simulateur de vol. Le deuxième réside dans l'entretien de votre simulateur. En effet, lorsque lon doit faire des réparations ont aura tendance à dépendre du SAV constructeur, à noter que dans 90% des cas le SAV est inexistant. De plus à moins d'habiter à quelques kilométres de votre fabricant vous n'avez pas la possibilité d'amener le matériel défectueux sur place, il faudra dans 99% des cas envoyer le matériel à vos frais.


**************************************************

Les avantages de la construction d'un homecockpit

Quand on a le cul entre deux chaises, on saperçoit qu'il n'est pas inintéressant de comprendre que la construction présente bien évidement quelques avantages mais offre aussi quelques inconvénients. En optant pour la construction, vous avez une meilleure vision de votre budget et vous allez pouvoir étaler vos dépenses dans le temps. Vous allez pouvoir faire des compromis, c'est à dire éviter les gadgets, les choses coûteuses et peu utile pour un simmeur qui veut simplement "jouer". En assemblant votre homecockpit, vous apprendrez des choses que vous ne pensiez jamais pouvoir faire. C'est en pratiquant que lon devient forgeron, alors au fil du temps vous aller vous perfectionner, peut être même acquérir un potentiel dans d'autre domaine et qui vous servira dans la vie de tous les jours. Aussi grâce au forum vous allez pouvoir échanger avec les membres sur la meilleure manière de faire, grâce à leur astuces vous pourrez éviter les pièges et peut être un jour vous donnerez de nouvelles idées aux autres.

Les inconvénients de la construction d'un homecockpit
Bien entendu, la construction d'un homecockpit ne se fera pas en une nuit ou ne sera pas terminée en deux ou trois semaines. C'est un long processus de recherche avec un investissement financier qui dans tous les cas restera important. Ce sera probablement un simulateur monoplace à cause d'un manque de place dans lequel vous serez le seul à simuler. Aussi il faut être bien équipé, avoir étudier les plans afin déviter les solutions bancales. Les dimensions d'un homecockpit diffèrent en fonction de sa provenance parfois douteuse. Veillez à réfléchir en amont pour mieux déterminer les dimensions idéales à calculer. Pour finir, la solidité d'un homecockpit dépend surtout du matériau. Pour des raisons déconomie, vous voudriez investir dans le bois. Cependant, un simulateur en bois est délicat à monter et reste assez nocif pour les poumons, notamment lors de la découpe du MDF.

N'hésitez pas à partager vos expériences :)
 
Merci Windy pour ce sujet de débat...

Il y a un point qui est assez peu évoqué dans les divers posts que j'ai lu et même chez les constructeurs de HomeCockpit, c'est celui du poids. En effet, on trouve plus ou moins facilement les dimensions des éléments mais rarement leurs poids.

Par exemple, sur ta photo n° 1, j'aimerai bien connaitre le poids total de l'ensemble et sa répartition (poids/mètre carré).

Je trouve cela dommage car c'est un élément essentiel dans la prise de décision!... :)
 
Plusieurs cas à  envisager:

1) Celui qui na pas de souci budgétaire ==> achat d'un home cockpit avec installation (seule précoccupation: choisir le bon constructeur)

2) C'est le cas de la plupart: le budget est le nerf de la guerre et c'est là  que les choses se compliquent... mais dans tous les cas, il faut prévoir du temps et de la patience...
- celui qui na ni l'outillage, ni dimm'enses talents de bricoleur: il vaut mieux acheter doccaz et assembler soi-même, il faut être patient pour dénicher les bonnes affaires et s'assurer que les divers éléments seront compatibles entre eux
- celui qui dispose d'un bon outillage et dimm'enses talents de bricoleur peut économiser beaucoup d'argent, mais devra sarmer de patience et prévoir plusieurs années pour finaliser son rêve

Enfin, il y a le cas spécial qui est inspiré du mien:
- Celui qui dispose d'un bon outillage de base et qui pense qu'il est suffisamment bon en bricolage... bref, il se lance, commet des erreurs, recommence 2 ou 3x certaines pièces, pour arriver à  un résultat mitigé et au final remplace au fur et à  mesure les pièces les moins réussies par du matos constructeur doccaz...
 
Mes 2c deuro:
Construire soi meme pour connaître les entrailles de la bete , ou alors acheter un sim complet comme celui de Rodaure, à  condition den avoir déjà  construit un (moins bien, moins beau) étant donc capable d'intervenir en cas de problème technique.

Ne pas mégoter sur les logiciels . Les softs d'avioniques sont chers mais c'est le cur du simu si lon veut autre chose que des systèmes de Mickey Mouse.

A moins d'être un gourou de l'électronique, il est préférable, si lon veut pouvoir voler un jour, d'acheter tout fait neuf ou doccase
les modules MCP/EFIS et CDU . Les radios pas urgent puisque le CDU page NAV RAD permet de gerer toutes les radios)

Quant au reste, je pense qu'il faut acheter un MIP sérieux et sa structure pour éviter les improvisations de dimensions et dangles qui coûtent toujours cher en temps et en argent.

LOverhead n'est pas une nécessite immédiate et peut être remplacé instantanément par un écran tactile.

Tout le reste, TQ, panneaux, rudders, yoke, shell etc peut se bricoler soi même ou être acheté doccase.

Ne pas acheter de la quincaillerie (switches, boutons, etc) bon marché, car ils sont tres sollicités et finissent par lâcher.

Il n'y a pas de recette universelle mais je pense qu'il est préférable dassembler soi même cette belle machine pour la connaître et être capable de lentretenir.
 
Ptipilot a dit:
Par exemple, sur ta photo n° 1, j'aimerai bien connaitre le poids total de l'ensemble et sa répartition

Un simulateur Airbus comme celui de la photo dans les 600kgs (structure + électronique). Disons 80kg/m2
 
Merci pour ta réponse, mais ou peux ton trouver la répartition par éléments?

J'avoue que j'ai regardé un peu tous les liens des constructeurs présent sur notre forum et hormis SISMO et FDS, je suis surpris par la "médiocrité" de leurs interfaces de vente... :(
Impossible de trouver facilement les renseignements dont on a besoins!...
 
Bonsoir, l'un de vous a-t-il déjà envisagé de contracter un crédit personnel pour obtenir tous ou partie des éléments nécessaires à la construction de votre cockpit?
 
Un crédit c'est pour limmobilier ou si pas le choix une voiture doccasion (Neuf et tu perds déjà la moitié en sortie de garage). Pour un passe-temps je déconseille car c'est payer des agios et pendant plusieurs années alors que tu peux acheter avec de largent mis pour cela de côtés, et évoluer tranquillement.
 
Si ta banque ou ton organisme de prêt te propose un taux de prêt + frais (TAEG) par valeur négative (- quelque chose...).
N’hésite pas!... Si, c'est vraiment un désir durable et non pas une passade... ;)

Par contre dans le cas d'un TAEG par valeur positive, je me rallie à la position des copains. Surtout pas! :)
 
Salut !

Il y a des personnes qui attendent patiemment d'avoir le cash , d'autres qui préfèrent emprunter ...
Si tu es sûr de toi pour cette passion et
si ta banque prête à un taux inférieur à 3% et surtout que tu peux te le permettre , pour info , 5000€ sur 3 ans ça fait 145€ par mois soit 180€ le cout total du crédit (3%)...
à taux 0 , c'est 138,89€ ...
et surtout , pas de crédit renouvelable !

Avec 3000€ (87€-3 ans) , un pc performant , 2 écrans , un logiciel de simu , un yoke ou un joystick , et quelques panels bien choisis , tu peux commencer à voler !
 
Sismo a une belle interface mais leur site est très lent lors du 1er lancement.
Dans l'ensemble ce sont des CMS maison ou d'un autre temps.
 
Retour
Haut