Les solutions d'affichage pour nos simulateurs

Silverstar

CONTROLEUR AERIEN
Messages
22 671
Réactions
3 033
Points
3 386
Yo!!!

Moniteurs

La diagonale et la définition de la dalle

La diagonale d'un écran de télé ou tout simplement d'un écran PC représente la distance entre deux coins opposés de la dalle et mesure aujourd'hui entre 7 à 85 pouces (soit 18 à 215 cm). Les grandes dimensions sont bien sûr tentantes pour des usages multimédias et jeux.

La définition précise le nombre de pixels que la dalle du moniteur comporte. On parle aussi de définition native ou maximale, la seule qui produise une image nette sur une dalle LCD. La première valeur détermine la définition horizontale, la seconde la définition verticale. Plus cette définition est élevée, plus l'image est précise, plus la quantité d'informations affichée est grande. Elle varie de 320à—240 à 2560x1920 pixels. La définition 4K (4096x2160 pixels) n'est pas encore démocratisée. Le WHSXGA ou Wide Hex Super eXtended Graphics Array peut aller jusqua (7680x4800 pixels).

Les résolutions graphiques

  • QQVGA (160x120) écrans portables
  • HQVGA (240x160) écrans de consoles portables
  • QVGA (320x240) écrans de portables
  • WQVGA (400x240) écrans de consoles portables
  • HVGA (480x320) écrans de portables
  • VGA (640x480) écrans SD
  • WVGA (768x480) écrans de portables
  • FWVGA (854x480) écrans de consoles portables
  • SVGA (800x600) écrans vidéo surveillance
  • DVGA (960x640) écrans de smartphones
  • WSVGA (1024x576 / 600) écrans de 7 à 10 pouces
  • XGA (1024x76 écrans 4/3
  • XGA + (1152x864) écrans 17 pouces
  • WXGA (1280x720) écrans 720p à un champ progressif
  • WXGA (1366x76 écrans LCD et Plasma 16/9, variantes (1360x76(1280x800)
  • WXGA + (1440x900) écrans de 12 à 17 pouces
  • SXGA (1280x1024) écrans de 17 à 19 pouces
  • SXGA + (1400x1050) écrans de 14 à 20 pouces
  • WSXGA + (1680x1050) écrans de 15 à 21 pouces
  • UXGA (1600x1200) écrans de 21 pouces
  • WUXGA (1920x1200) écrans 22 à 24 pouces
  • QWXGA (2048x1152) écrans de 23 à 27 pouces, variantes (2048x1536)
  • WQXGA (2560x1600) écrans de 27 à 30 pouces
  • QSXGA (2560x204 écrans 30 pouces médicaux, variantes (3200x204(3200x2400)(3840x2400)
  • HXGA (4096x3072) , variantes de (5120x3200) à (7680x4800)

La haute définition

  • nHD (640x360) encodage
  • qHD (960x540) écrans portables
  • HD (1280x720) écrans 720p à balayage progressif (ou HD ready)
  • FHD (1920x1080) écrans 1080 Full HD, variantes (1080p un seul champ et 1080i deux champs)
  • QHD (2560x1440) écrans 1440p Amoled
  • WQXGA + (3200x1800) écran laptop ou notebook
  • UHD 4K (3840x2160) écrans Ultra HD 4K
  • DCI 4K (4096x2160) rétroprojecteur et moniteur 4K
  • UHD + 5K (5120x2880) écrans moniteur CAO/DAO
  • FUHD 8K (7680x4320)
  • QUHD 16K (15360x8640)

La luminosité

Exprimée en candela par mètre-carré (cd/m2), la luminosité (luminance) de la dalle d'écran quantifie l'intensité lumineuse maximale émise par la dalle de l'écran. Plus cette valeur est élevée, plus l'affichage est lumineux et visible, même dans une pièce fortement éclairée. La luminosité est comprise entre 250 et 400 cd/m2 environ. Il est cependant difficile de départager deux écrans à partir de ce seul critère.

Le contraste

Le contraste de la dalle d'écran est le rapport dintensité lumineuse entre le point blanc extrême et le point noir extrême. En loccurrence, un ratio de 600:1 signifie que le point blanc est 600 fois plus lumineux que le point noir.
De manière générale, un taux de contraste de 600:1, dans le cadre d'un usage bureautique, est suffisant. Il monte à 1000:1 et bien au-delà pour les écrans PC dédiés au jeux et aux CAO/DAO.

Langle de vision

Langle de vision de l'écran dordinateur est signalé par deux valeurs consécutives exprimées en degrés, dans le sens horizontal et vertical. Ce sont les angles maximum au-delà desquels l'image observée est affectée par une forte chute du contraste et de la fidélité colorimétrique.
Langle de vision dépend de la technologie de dalle employée. Les dalles IPS et PVA bénéficient par exemple dangle de vision très ouverts. C'est l'idéal quand chaque personne devant l'écran a une vision identique à celle de son voisin.

Le temps de réponse

Le temps de réponse de la dalle est un paramètre souvent sujet à polémique. Il mesure, en millisecondes, la vitesse de changement détat des cristaux liquides composant la dalle. Les écrans PC les plus rapides possèdent un temps de réponse de 1 à 5 ms.

La fréquence d'affichage (ou de rafraîchissement)

La fréquence d'affichage est le nombre d'images par seconde, évalué en hertz (Hz), affichées par le moniteur.
Grâce au temps de réponse des cristaux liquides, les dalles des moniteurs LCD ne sont pas handicapées par ce phénomène. Ainsi, la grande majorité dispose d'une fréquence de 50 à 60 Hz et l'image est d'une stabilité à toute épreuve.
Les fréquences supérieures (120 Hz, voire 144 Hz aujourd'hui) sont requises pour la technologie 3D Vision (1 ou 2) de NVIDIA, pour les écrans PC 3D actifs. Ainsi, chaque il voit une image de 60 Hz minimum, à la fluidité irréprochable. Et cette fréquence élevée est un atout même pour l'affichage en 2D, la netteté des images en mouvement étant exempl'aire. Pour la 3D dite passive (fonctionnant avec un carte graphique ATI ou NVIDIA), une fréquence de 60 Hz suffit mais l'effet n'est pas aussi spectacul'aire car la résolution est divisée par deux avec cette technologie.

Les différentes technologies

TN ou Twisted Nematics, c'est la technologie la plus répandue et la plus économique. Son excellente réactivité (un temps de réponse faible) constitue son principal point fort. En revanche, l'angle de vision est assez étroit et le contraste est moyen. Quant à la colorimétrie, elle repose sur une échelle de 18 bits (3x6 bits par sous-pixel) soit 262 000 couleurs reproductibles.

IPS ou In-Plane Switching et PLS, c'est la technologie qui excelle dans la reproduction des couleurs et offre un excellent angle de vision. Le contraste est lui aussi d'un bon niveau. Par contre, le temps de réponse est plus élevé que celui d'une dalle TN, bien que la progression soit constante dans ce domaine.
De fait, une dalle IPS est recommandée pour les applications où la qualité d'image et la fidélité des couleurs sont indispensables. Elle est aussi d'un bon comportement pour le multimédia et le jeu vidéo, sous réserve que le temps de réponse ne dépasse pas les 10 ms.
Il existe plusieurs variantes de lIPS : E-IPS, P-IPS, H-IPS... Chacune améliore une ou plusieurs propriétés comme la reproduction des couleurs sur une échelle de 30 bits pour le P-IPS, temps de réponse de l'ordre de 5 ms pour lE-IPS, meilleur contraste pour lH-IPS...

PVA ou Patterned Vertical Alignment Cette technologie propose de nombreux atouts comparables ou supérieurs : le contraste est généralement très élevé, les angles de visions sont bons (bien que lIPS reste un petit cran au-dessus) et le temps de réponse très correct, sans égaler celui du TN. Par contre, la lecture de vidéo est entachée d'un fourmillement.
Une autre version du PVA, le S-PVA, dispose d'une reproduction colorimétrique supérieure (24 bits au minimum) et généralement d'un meilleur temps de réponse.

MVA ou Multi-Domain Vertical Alignment

La parenté entre MVA et PVA se traduit par de nombreuses similitudes : noirs profonds, hauts contrastes, bons angles de vision... Toutefois, la lecture des vidéos est plus propre sur une dalle MVA. Ce qui lui vaut d'être généralisée sur les écrans plats de salon.
Une dalle MVA a de ce fait des aptitudes au traitement d'image, voire au multimédia et au jeu vidéo si elle est réactive (temps de réponse inférieur à 10 ms)
Ce procédé s'est perfectionné au fil du temps pour aboutir à des variantes, dont l'une nommée A-MVA, qui profite d'un contraste encore plus élevé.

Les procédés de rétroéclairage

LED ou Light Emitting Diode est un procédé qui fait appel à de petites diodes positionnées sur le pourtour de l'écran.
OLED ou Organic Light-Emitting Diode est un procédé qui permet aux diodes de diffuser leur propre lumière, sans recours à un quelconque rétroéclairage.
AMOLED ou Active-Matrix Organic Light-Emitting Diode est un procédé qui permet de contrôler chaque pixel indépendamment des autres.

La connectique

Le DVI ou Digital Video Interface est presque toujours de type DVI-D, c'est-à -dire numérique de manière exclusive. Il existe une distinction entre DVI-D et DVI-D Dual Link, ce dernier permettant dexploiter des résolutions supérieures au Full HD et la 3D. Mais ne vous en préoccupez pas trop c'est plutôt votre carte graphique qui doit concentrer votre attention, dans le sens où c'est elle qui gouverne les possibilités d'affichage. Pour que le mode Dual Link soit opérationnel, veillez aussi à ce que le câble DVI employé comporte bien 24 broches.

Le HDMI ou High Definition Multimedia Interface est un connecteur numérique, capable de transporter audio et vidéo. Cette dernière sert à l'affichage des jeux en 3D, à condition que votre carte graphique soit compatible elle aussi. Afin de profiter de lUltra HD (3840 x 2160 px) en 60 Hz il vous faudra du HDMI 2.0, le HDMI 1.4/1.4a. est limitée à du 720p à 60 Hz.

Le DisplayPort est entièrement numérique lui aussi et capable de transporter audio et vidéo, il est réputé plus performant que le DVI et offre davantage de possibilités, avec la prise en charge des espaces colorimétriques YUV et RGB par exemple. Par ailleurs, un câble DisplayPort est plus souple et plus facile à brancher qu'un câble DVI.

Le VGA ou Vidéo Graphics Array est lancêtre analogique du DVI. Il subsiste pour des raisons de compatibilités avec danciennes cartes graphiques, qui ne disposent que de cette sortie vidéo. Préférez le connecteur DVI, de meilleure qualité, si vous avez le choix.

RCA, YUV & composites sont des connecteurs vidéo analogiques existant sur des moniteurs professionnels destinés à l'affichage dynamique (présentation, signalétique, etc). Très bonne qualité de signal, prise très rare sur les écrans PC.

S-Video ou Super Vidéo Y/C strictement adaptée aux signaux vidéo elle ne permet pas de véhiculer laudio. Elle est progressivement remplacée par le DVI ou le HDMI.

Thunderbolt ou USB permet le transit de l'affichage via le port USB ou la prise Thunderbolt optique.

Linclin'aison

C'est un réglage quasi omniprésent, qui permet dorienter la dalle vers le plafond ou vers la surface du bureau avec une amplitude de l'ordre d'une vingtaine de degrés. C'est parfois bienvenu pour éliminer des reflets. Si le moniteur est placé en hauteur, c'est également un réglage intéressant.

La rotation

Le pied pivote sur un axe vertical de gauche à droite. C'est utile quand le moniteur est désaxé ou quand vous partagez votre poste de travail.

La hauteur

C'est hélas un réglage rare. Pourtant, c'est un moyen d'adapter la hauteur de la dalle à la ligne de vision et déviter des positions inconfortables du cou et de la nuque. La hauteur se règle sur dix à vingt centimètres généralement.

Le pivot

La dalle est orientable à 90 degrés dans le plan vertical. C'est ce qu'on appelle un affichage en mode portrait, par opposition au mode paysage.

Enfin, comme tout dispositif d'affichage, un écran dordinateur offre la possibilité de peaufiner l'image par lintermédiaire du menu OSD (On Screen Display). Celui-ci est accessible via quelques touches mécaniques ou tactiles, situées le plus souvent sous la dalle, ou plus rarement par une télécommande. Il permet de régler quantité de paramètres : luminosité, contraste, température de couleurs...

VESA

A condition que le pied soit détachable, la compatibilité Vesa est un élément à surveiller si vous envisagez de fixer votre écran via un support mural ou à un bras articulé. La norme MIS-D 100 est la plus répandue : elle indique que les entre-axes des alésages sont distants de 10 cm dans le sens horizontal et vertical. Il ne vous reste plus qu'à trouver laccessoire approprié.
 
Vidéoprojecteurs

Les différents types de vidéoprojecteurs

  • LCD ou Liquid Crystal Display est la plus ancienne technologie matricielle utilisée dans la vidéoprojection. Le LCD fait appel à la polarisation de la lumière grâce à des filtres polarisants qui ont pour objectif docculter les pixels individuellement et donc de former une image, et en travaillant sur la capacité qu'ont certains cristaux liquides de faire changer lorientation de la lumière en fonction d'un champ électrique.
  • Tri-LCD est l'évolution de cette technologie qui est composé de trois panneaux (rouge, vert et bleu) au lieu d'un seul. Ces trois faisceaux sont alors réunis pour nen former qu'un seul qui sera projeté à l'écran, ce qui rend la qualité de l'image et la résolution meilleure, avec ce système, on peut disposer d'une palette de 16,7 millions de couleurs.
  • DLP ou Digital Light Processing a été créée par Texas Instrument, c'est une micro puce incluant une série de petits miroirs qui sont autant de pixels selon le signal transmis, la lumière est réfléchie ou pas. Cette technologie a pour objectif dapporter une luminosité plus importante que le tri-LCD à puissance égale avec des contrastes bien meilleurs. Le vidéoprojecteur DLP est équipé d'une technologie d'affichage séquentiel extrêmement rapide des images rouges, vertes, bleues et blanches, afin que lil puisse distinguer une seule et unique image, cette séquence d'image extrêmement rapide peut gêner certaines personnes, notamment sur les images en mouvements rapides et/ou fortement contrastées, il se produit alors un effet dit darc-en-ciel et lil peut distinguer la succession des images rouges, vertes et bleues.
  • LED ou Light-Emitting Diode est équipé d'une lampe à diode électroluminescente. Celle-ci a une durée de vie 10 fois plus longue que les ampoules des autres vidéoprojecteurs. Ce qui fait qu'il dispose d'une luminosité beaucoup plus faible que les autres vidéoprojecteurs à lampe classique.
  • LASER ou Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation est une nouvelle génération de vidéoprojecteur DLP. Sa source lumineuse n'est plus une ampoule traditionnelle, mais une combin'aison de LED (rouge) et de lasers (bleu) similaires à ceux des lecteurs/graveurs Blu-ray, pour générer la lumière verte nécessaire, une réaction chimique à base de phosphore est recréée dans le vidéoprojecteur à partir de la lumière bleue des lasers. Ce vidéoprojecteur dispose aussi d'une durée de vie quasi-illimitée, d'un allumage instantané et d'une stabilité de la colorimétrie.
  • 3D ou 3 dimensions retranscrivent une image en 3D lorsque vous mettez des l'unettes 3D, ils sont donc capables d'afficher une image en relief.

Avantages et inconvénients

LCD

  • les + (Facile à utiliser, compact et léger, bon rendu des couleurs)
  • les - (Contraste faible, image moyenne)

Tri-LCD

  • les + (Richesse des couleurs, moins de pixels visibles)
  • les - (lampes fragiles, cout plus élevé qu'un DLP)

DLP

  • les + (Qualité image excellente, bon contraste, pas de rémanence et presque pas de pixels, rendu des teintes)
  • les - (Bruit, durée de vie des lampes faible, effet Arc en ciel)

LED

  • les + (Economique, durée de vie très longues plus de 25.000 Heures, silencieux)
  • les - (Luminosité inférieur aux ampoules traditionnelles, prix)

Les résolutions graphiques

SVGA (800x600)
XGA (1024x76
WXGA (1280x720)
WUXGA (1920x1200)

La haute définition (une image très nette et contrastée)

HD et HD ready (1280 x 720) 720p
Full HD (1920 x 1080) 1080p
UHD-4K (3840 x 2160) 2160p

Format d'image

4/3 concerts, reportages
16/9 film et jeux vidéos
1/1 forme carré utilisé pour lusage professionnel.

Contraste du vidéoprojecteur

Le contraste est donc un rapport entre les noirs et les blancs. Plus ce rapport est élevé, plus le vidéoprojecteur sera à même de proposer des noirs profonds tout en conservant une certaine luminosité. Sous 800:1, les noirs seront très délavés, gris et l'image terne, un bon taux de contraste se situe à partir de 2000:1. Il faut garder à lesprit que plus le contraste sera élevé, meilleure sera la restitution des noirs.

Luminosité du vidéoprojecteur

La luminosité permet au vidéoprojecteur de mieux se comporter dans un environnement éclairé. Utile pour la 3D et le jeu, cependant pour une utilisation cinéphile, dans le noir, le contraste est tout de même plus important qu'une forte puissance lumineuse. La luminosité décline lorsque l'écran est grand et loin du vidéoprojecteur, trop de lumière les noirs apparaissent gris et trop sombre les détails sont occultés.
Pour un usage normale une luminosité de 800 lum'ens est satisfaisante, pour une excellente qualité d'image préférer une luminosité comprise entre 600 et 1000 lum'ens et pour nos simulateurs et autres jeux préférer une luminosité de 2000 lum'ens ou plus.

Distance et hauteur
Courte focale Pour projeter des images de grande t'aille avec un faible recul. Ultra courte à partir de 15 cm de l'écran ,courte à partir de 70 cm, classique à partir de 1m ou longue à partir de 2m80, mais il existe des variantes de distances suivants les modèles, l'essentiel est que plus la distance de votre pièce est courte plus il faudra aller vers le courte ou ultra courte focale et plus votre pièce est grande plus il faudra aller vers de la focal classique ou longue.
Un petit site sympathique pour calculer le recul, la hauteur, la t'aille de son vidéo projecteur.

Multi-projecteurs

Permet de couvrir une plus grande surface de projection et d'avoir une netteté sur chaque face. Pour éviter le flou aux recouvrements on utilise des logiciels spécifiques avec fusion des bords pour raccorder les multiples images sans raccord visible et différence de luminosité (edge blending) comme Fly-Elise, NTHUSIM, Edge-blending, Cursive-simulation, Warpalizer, PixelWix, Elum'enati, WarpPlayer (free) et bien d'autres. Toujours choisir la même marque et le même modèle pour éviter les problèmes de couleurs différentes entre les projecteurs.

Écran de projection

Pour choisir la bonne t'aille d'écran de projection, il faut déterminer les dimensions de la base qui correspond à la largeur de l'image souhaitée. Pour cela, les données suivantes doivent être connues.

La distance de projection, est le rapport de projection maximum et rapport de projection minimum de votre appareil, il suffit donc de faire deux divisions pour faire le bon choix, le résultat doit être compris entre :
une base minimum = distance de projection/rapport de projection minimum,
une base maximum = distance de projection/rapport de projection maximum.

Vous pouvez aussi mesurer votre distance de recul : elle doit être égale à 3 fois la hauteur de l'écran.
Exemple : un écran 16/9 doté d'une base de 2 m 40 disposera d'une hauteur denviron 1 m 35, soit une distance de recul nécessaire de 4 m pour un meilleur confort visuel. Attention ! Pensez aussi à votre hauteur sous plafond.

Type d'écrans

Écran enroulable Manuel ou électrique est discret, car la toile de projection est cachée sous le carter. Ne sera visible que lors de son déroulage au moment de la projection.
Écran fixe Idéal pour une utilisation home cinéma, toutefois, il est moins discret que l'écran enroulable. Excellente qualité d'image, car il bénéficie d'une surface plane et tendue, mais plutôt encombrant.
Écran pull-up Bonne solution pour une utilisation home cinéma avec très peu de contraintes dutilisation. Il peut être posé au sol ou sur un meuble, il n'est donc pas nécessaire de le fixer au mur ou au plafond. Il peut être motorisé et équipé d'une télécommande.
Écran sur trépied Aucune contrainte dutilisation, il concerne généralement lusage professionnel et occasionnel.
Il n'est pas encombrant et peut être rangé et déroulé selon les besoins.
Ecran sphérique ou dôme Permet d'améliorer l'affichage par rapport à la vision humaine avec FOV horizontal de 180°
et un FOV vertical de 120° ainsi notre champ de vision est complètement rempli! Inventer par laustralien Paul Bourke. Le vidéoprojecteur doit pouvoir projeter une image nette de la t'aille du miroir soit Full HD/DLP et Shift-lens 100%. Si vous n'avez pas assez de recul, alors il faut envisager soit un projecteur courte focale, soit un miroir second'aire plat et rectangul'aire.
Ecran cylindrique Bonne solution à faible coût qui permet de cintrer une plaque de médium (naturel ou fond blanc), disorel (blanc) ou de contreplaqué flexible. Il faut impérativement que les jointures soient invisibles pour cacher le support. En cas de difficulté à courber, il faut humidifier la face coté support (celle que lon ne verra pas). Quelques constructeurs d'écrans cylindique Simpit, Totavision, FSC, Peroni.Le support peut être fait de rainure avec une défonceuse ou par des poteaux de bois relié entre eux par des parties courbes en médium de 15 à 20 mm dépaisseur. On peut aussi envisager de coller une toile sur un écran cylindrique.
Demi-sphère Permet d'utiliser une coque en plastique (thermoformée ou coulée) en PMMA Plexiglass, inconvénient prend une place énorme et doit être aussi grande que votre cockpit.

Longévité de la lampe

La durée de vie d'une lampe varie de 2000 à 3000 heures. Certains appareils proposent un mode "éco" qui permet dallonger la durée de vie de la lampe jusqu'à 5000 heures mais qui en contrepartie, affichera une image moins lumineuse que le mode standard. Deux types de lampes sont utilisées en vidéoprojection : les lampes UHP (Ultra High Performance) et les lampes au xénon. Les premières ont une colorimétrie moins fidèle que le xénon par rapport à la source diffusée. En effet les lampes xénon génèrent une lumière particulièrement blanche et pure. Les couleurs projetées sont ainsi les plus fidèles possibles par rapport à l'original. En revanche, la durée de vie de cette dernière est plus courte que les lampes UHP.

Niveau sonore

Le bruit est un élément essentiel au confort dutilisation. Toutefois, le refroidissement de la lampe est tout aussi essentiel pour sa longévité. On peut considérer qu'un appareil est silencieux jusqu'à 30 dB. Le haut de gamme est quasiment silencieux, descendant à 26 voire 22 dB sur certains modèles. Prenez garde à bien aérer votre vidéoprojecteur, car la lampe chauffe énormément.

Connectique

  • HDMI Interface de connexion numérique prenant en charge les signaux vidéo en HD et laudio avec jusqu'à 8 canaux à 192 kb/s. Elle correspond à la prise péritel, mais en numérique. Très pratique, elle permet de transmettre le son et l'image via un seul câble avec une qualité très élevée.
  • YUV Il sagit de trois prises RCA : une rouge, une verte et une bleue. C'est un signal vidéo dont la luminance et la chrominance sont distinctes; le Y correspond à la luminance, le U représente les composantes différentielles de la couleur rouge, et le V les différentielles de la couleur bleue. C'est une entrée vidéo analogique permettant de bénéficier de la HD (1080i). Ce câble est de moins en moins populaire, au profit de la prise HDMI, plus simple et plus versatile.
  • Vidéo (C-inch) Entrée la plus répandue et la plus ancienne, elle assure le minimum pour la qualité d'image (faible résolution).
  • S-vidéo Entrée vidéo analogique permettant d'obtenir une qualité supérieure au connecteur vidéo, mais celle-ci tant à disparaître progressivement.
  • VGA (SUB-D15) Connecteur analogique le plus répandu et présent sur la totalité des vidéoprojecteurs. Permet de transmettre des résolutions élevées. Les distances de câbles peuvent atteindre 10 mètres.
  • DVI Qualité semblable à lHDMI, mais cette interface régit seulement l'image, contrairement à lHDMI qui commande l'image, le son et la protection anti-copie. Permet de transmettre des résolutions élevées.
  • DISPLAY PORT Connecteur numérique qui transmet le son et l'image. Le format est extrêmement rare, mais il existe.
  • RS-232 Se présente fréquemment sous la forme du connecteur DE-9 ou DB-25, mais peut aussi être d'un autre type (RJ25) et permet une communication série, as'ynchrone et duplex entre deux équipements.
 
Triple head
setup3_open_laptop.jpg


Matrox c'est quoi?

Matrox est une entreprise de cartes graphiques fondée par M. Lorne M. Trottier et M. Branco Matic, Matrox est une entreprise de conception de circuits intégrés et de fabrication de cartes, dans le domaine du graphisme. Le fabricant propose de connecter plusieurs moniteurs à un Mac ou un PC en utilisant une seule sortie vidéo. Un système au final peu onéreux et offrant un grand confort dutilisation, notamment en ce qui concerne le multitâche.


Techniquement c'est quoi un boitier Matrox?

Le boitier Matrox se présente non pas comme une carte graphique, mais comme un simple boitier externe. Sa faible t'aille ne rendra pas son installation difficile, d'autant plus que ce boitier, dans sa version numérique, ne nécessite aucun bloc d'alimentation externe. Concrètement, le Matrox assure linterconnexion entre deux ou trois moniteurs de même t'aille et de même ratio.
Linstallation est par conséquent d'une extrême simplicité puisqu il suffit de connecter vos moniteurs aux sorties vidéo correspondantes, de connecter la sortie vidéo de votre carte graphique à l'entrée vidéo au format VGA, Display port et DVI-I/D du boitier, sans oublier de relier ce dernier à un port USB pour assurer l'alimentation électrique.

Le boitier aura alors la simple tâche de faire croire au système dexploitation qu'il n'existe qu'un seul et même écran avec une résolution maximale pouvant atteindre les 5760x1080 pixels. Ce qui correspond en réalité à trois résolutions cumulées de 1920 x 1080 pixels. De quoi profiter d'un écran panoramique assez impressionnant, mais aussi très confortable. Il faudra juste veiller à ne pas choisir des moniteurs embarquant des rebords trop larges qui pourraient nuire au confort de l'affichage.

Pour en revenir au dispositif multi-affichage de Matrox, le boitier reçoit et découpe le signal vidéo provenant de la carte graphique en trois signaux distincts. Ces signaux sont alors transmis à chaque moniteur. Tout ceci s'effectue en utilisant la norme Extended Display Identification Data (EDID) permettant d'informationrmer le système dexploitation des capacités du moniteur. La résolution supportée est par exemple incluse dans les données EDID. Aucun pixel n'est d'ailleurs calculé, modifié ou ajouté pour simuler une résolution plus élevée. Limage n'est donc pas étirée comme on aurait pu le craindre.

Ce quapporte un boitier Matrox?

  • Le boitier vous permet de connecter jusqu'à trois moniteurs pour la seule DVI/Display port ou une sortie vidéo VGA de votre système
  • Crée un bureau étiré avec une résolution maximale de 5760x1080 (3x1920x1080) sur trois écrans ou 3840x1200 (2x1920x1200)
  • Utilise le GPU existant de votre système pour fournir une plate-forme solide pour le bureau, la conception 3D, multimédia et des applications de signalisation numérique
  • Fonctionne avec les écrans LCD, CRT et projecteurs
  • Ouvrir une application sur chaque écran ou sétendre sur un à travers de multiples écrans
  • Lexpérience Surround Gaming en élargissant les jeux 3D pris en charge sur trois moniteurs et ainsi obtenir un champ beaucoup plus large de vision du jeu
  • Matrox Bezel Management compense les lacunes écran et apporte du réalisme au jeu et l'affichage numérique
  • Rapide et facile à installer pas besoin douvrir le boîtier de l'ordinateur ou insérer des composants
  • Comprend le logiciel Matrox PowerDesk pour gérer facilement la configuration de votre ordinateur de bureau
  • Périphérique externe qui nannulera pas la garantie de votre système
  • Développez votre bureau plus loin en connectant un deuxième boitier à votre matériel graphique pour prendre en charge jusqu'à six moniteurs à la fois
  • PC et Mac compatibles
  • 2 ans de garantie

Quelles sont les différentes versions?

Concrètement il existe 2 versions le dualhead et le triplehead. Si le dualhead permet l'affichage d'un même écran sur 2 moniteurs, la version triplehead permet l'affichage sur 3 écrans, donc tout dépend de votre utilisation. Je vais dét'ailler les différentes versions ci dessous. Bien entendu vous pouvez avoir 2 boitiers Triplehead pour avoir 6 écrans connectés :)

DualHead2Go

  • Analog 1 entrée VGA et 2 sorties VGA résolution max (2560x1024)
  • Digital 1 entrée VGA et 2 sorties DVI-I résolution max en VGA (3360x1050) et DVI-I (3840x1200)
  • Digital ME 1 entréé Display port et 2 sorties DVI-D résolution max en DVI-D (3840x1200) compatible que MAC
  • Digital SE même chose que le ME sauf qu'il n est que compatible pour PC

TripleHead2Go

  • Digital 2 entrées (DVI-DL ou VGA) et 3 sorties DVI-I donc choix entre lanalogique ou le digital, la résolution max en DVI (5760x1080) et en VGA (4080x76
  • Digital SE 1 entrée Display port et 3 sorties DVI-D résolution max en DVI (5760x1080)
  • Display Port Edition 1 entrée Display port et 3 sorties Display port résolution max en Display port (5760x1080), en DVI (5760x1080) et en VGA (4080x76

Quelques vidéos de Matrox ;)



 
Sujet excellent et extrêmement complet comme il semble être lhabitude sur FP.

Jajoute cependant qu'il existe également la solution Surround proposer par les cartes graphiques NVidia. C'est un peu comme le système Matrox TrippleHead mais de manière uniquement logiciel. J'utilise personnellement le système Surround sur 3 écrans de 1920x1080 et jobtiens une résolution maximale de 5760x1080. Le système est stable et semble au point, je l'utilise depuis + d'un an.

Encore merci pour cet excellent article, c'est le seul que je connaisse sur la toile aussi complet.

Bon vol

Closter
 
VisionStation largeur 180 ° de champ de vision (FOV).

Le VisionStation est conçu pour être déployé par une personne en moins de quinze minutes!
Le VisionStation fait 2 mètres et a une résolution de 1920x1080.

Spécifications:
Nombre dutilisateurs: 1-2
Résolution maximale: 1920x1080
sortie maximale: 2200 Lum'ens
Rapport de contraste: 90 000: 1

Equipement inclus:
Panadome écran et hotte
Projecteur Immersive Optique
Logiciels de déformation et de correction de géométrie

Prix 24500$

Philippe tu peux le construire toi même.
 
24500$ je viens de tomber de ma chaise :(

J'ai trouvé sur un site Anglais Simulation Displays

FOV de 150°

Je pense que c'est le même produit, poutant les spec sont différentes

Le construire moi même, j'y pense, la résine et le poly je connais, j'ai déja réalisé une remorque pour mêttre derrière ma goldwing

Mais loptique me fait peur

si j'ai de laide pour le choix du matos pourquoi Pas !

DREAMBOX
 
dreambox a dit:
24500$ je viens de tomber de ma chaise :(

:D ten à  perdu ton dentier...avec cette somme jme paye un cockpit full motion maison!

Ouep c'est le même matos par contre j'ai pas vu de prix!

Dôme budget maxi 1500€

Il te faudra :

Un videoprojecteur HD ultra ou courte focale avec shift lens à  100% placer dans le centre du dôme avec une distance de focus qui te permet un affichage agréable dans un espace restreint.

Un support en bois à  faire toi même pour caler le dôme (Ex un support de cadre photo géant en bois)

Un miroir sphérique comme ceux que lon voit dans les magasins pour cacher les caméras de surveillance et/ou un dôme/coqu'ille moulé en PMMA.

Et une toile pour projection ou du médium peint avec un gris neutre avec laquelle tu tapisseras l'intérieur du miroir ou du dôme moulé.

Je suis pas à  la maison, mais si j'ai le temps ce soir je te posterais des liens ;)
 
Le sphérique ça a l'air denvoyer surtout pour un simu d'avion de chasse !!
 
Bon demain je vais macheter une équerre et un compas...j'ai du pain sur la planche
 
Trop marrant non pas de cône sphérique je laisse ça pour Philippe... jfais juste ma rentrée scol'aire.
 
Bonjour,

j'aimerai avoir quelques informations car j'envisage d'utiliser deux vidéoprojecteurs pour mon cockpit .
Quels réglages pour l'affichage si je positionne les vidéoprojecteurs à  90 ° de projection pour chacun.
Quel angle je peux espérer ? combien de vues dans FSX ou P3D ? quelle sera la résolution à  choisir ?

merci pour vos réponses
 
Bonjour,

c'est bien cela , j'utilise aujourd'hui un seul vidéoprojecteur et j'envisage l'achat d'un deuxième.
Je viens de consulter la vidéo de Greg et cela répond parfaitement à  mes attentes.
Je vais faire des tests et remonterai les infos sur cette page.

Encore merci pour votre aide.
Ridha
 
Merci Windy pour cette présentation très complète sur les affichages. bravo :)
 
je viens de voir que c'étais en 2015 !
J'ai encore beaucoup à  découvrir sur le forum !
Même si parfois je ne commente pas un sujet que je lis, japprécie et en apprends encore et encore....
Merci pour ce partage
 
Bonjour a Tous !! :)
Très instructif Windy :)
Dans la perspective du déménagement avec une pièce dédiée au simu:
Au sujet de la distance de projection je pensais prendre l'idée de Greg a savoir 2 projos ( pièce en angle)développant une diagonale de 100 pouces(sur chaque coté du mur) en 16/9 soit une largeur de 220cm pour une hauteur de 124cm , ratio 0,5 couplés a une Matrox , du style Acer H6517ST; si j'ai bien compris ?
Par contre la ou je suis perplexe c'est sur le recul que tu préconise par rapport au mur ou a l'écran :3 fois la hauteur soit dans mon cas 3,60m ?! ;
Greg ne dispose pas d'un tel recul sur son tuto ? pas évident d'avoir une telle pièce pour nos simus ?
j'aimerais avoir vos avis/experience sur le sujet , Merci :)
 
Vous pouvez retrouver les gros topics de cette section en 1ere page, pour plus de clareté je limite au maximum les posts épinglés.
 
Bonjour à  tous, journée "test"......qui commence mal, pour limiter les réglages, je teste sur 1 seul projo connecté dans la carte graphique Display Port, pas d'image sur le screen..
 
quand tout sera en ordre, j'ai déjà  fait 3 vols, très courts pour différentes raisonsdont l'une par ex, était la surchauffe du PC1.....raison valable non ? puis, l'ensemble des membres de ce forum, sont ils des utilisateurs de matériel FDS ? du 320 ou du 737 ? cela limite les interventions quant aux interrogations

ceci étant, bonne journée
 
PC en surchauffe me fait penser à  une absence de pate thermique ou un défaut de refroidissement.
 
Retour
Haut