Lexique météo

Silverstar

CONTROLEUR AERIEN
Messages
23 050
Réactions
3 292
Points
3 507
Advection : déplacement horizontal d'une masse d'air (ex: advection d'humidité par une brise de mer).

AFIS : Aerodrome Flight Information Service.

Altitude : distance verticale entre un niveau, un point ou un objet assimilé à  un point, et le niveau moyen de la mer.

Altitude minimale de secteur : l'altitude minimale de secteur la plus haute correspond à  l'altitude du plus haut relief dans un cercle de 25 NM (ce qui équivaut à  environ 46 km) à  laquelle on rajoute 1000 ft. Si cette altitude minimale de secteur est inférieure à  l'altitude de laérodrome +5000 ft, on ne la prend pas en compte et on garde les 5000 ft comme hauteur minimale de base des nuages répondant au critère CAVOK.

Altitude-pression : distance verticale, comptée en utilisant latmosphère standard, entre la surface isobarique 1013.25 hPa et un niveau ou un point, ou un objet assimilé à  un point.

Anticyclone : zone où la pression atmosphérique est plus forte quaux alentours, déterminée sur une carte météo par un système disobares dont la valeur est croissante vers le centre.

APP : APProach control, centre de contrôle d'approche.

ATIS : Automatic Terminal Information Service en français et en anglais, fréquences VHF sur les cartes VAC.

Atmosphère standard : ou atmosphère type OACI au niveau de la mer, la température est de +15 °C et la pression 1013,25 hPa, laccélération de la pesanteur est constante 9,80665 m/s² (g), le gradient vertical de température est constant dans la troposphère et égal à  0,65 °C/100 m, l'air est sec et sa composition est constante à  tous les niveaux.

BC : en bancs.

BECMG : indicateur dévolution régulière ou irrégulière des conditions météo ; est utilisé seul lorsque l'évolution débute ou se termine aux heures de début et de fin de la tendance ou se produit à  une heure incertaine durant la validité de la tendance (TEND, TAF).

BKN : 5 à  7/8 (broken, fragmenté).

BL : chasse-poussière, sable, neige élevé (METAR, SPECI,TAF).

BR : brume (METAR, SPECI, TAF).

Brise (thermique) : vent local ayant pour origine des différences déchauffement entre des lieux rapprochés (par

Front de brise de mer : limite entre l'air maritime (transporté par la brise de mer) et l'air continental, saccompagnant souvent d'un alignement de cumulus, voire de cumulonimbus (ligne de confluence).

Brouillard : gouttelettes d'eau en suspension dans les basses couches réduisant la visibilité à  moins de 1 km.

Brume : conditions atmosphériques dans les basses couches réduisant la visibilité entre 1 et 5 km.

CAVOK :
- visibilité ≥ 10 km,
- aucun nuage en dessous de la hauteur CAVOK, soit la plus grande des deux hauteurs suivantes : 1 500 m (5000 ft) au-dessus lARP (Airport Reference Point) ou la différence entre lAMS (Altitude Minimale de Sec teur) et l'altitude de laérodrome,
- pas de Cb, TCU ou de temps significatif.

Cisaillement (du vent) : variation spatiale très marquée de direction et/ou de vitesse du vent, générant de la turbulence. Un cisaillement est généralement associé à  une couche dinversion de température (le vent saccélère et change de direction au niveau de linversion). Lorsque seule la vitesse du vent change, le terme de gradient de vent est souvent préféré, notamment au voisinage du sol.

Col (barométrique) : zone située entre deux anticyclones et deux dépressions, dans laquelle les vents sont généralement faibles et de direction mal définie.
 
Convection : ascendance thermique générant un transfert de chaleur des basses couches de latmosphère vers les couches supérieures.

Convective (couche ou tranche) : couche datmosphère dans laquelle la convection peut se développer.

Dépression : zone de basse pres sion, en surface et/ou en altitude, délimitée par une isobare fermée. La pression diminue en sapprochant du centre. Souvent associée à  une perturbation et à  un renforcement du vent.

Dorsale : axe (ou crête ) de hautes pressions, prolongeant un anti cyclone ou des hautes pressions.

DR : chasse-poussière, sable, neige bas (METAR, SPECI, TAF).

DS : tempête de poussière (METAR, SPECI, TAF).

DU : poussières généralisées (METAR, SPECI, TAF).

DZ : bruine (METAR, SPECI, TAF).

EMBD CB : Cumulonimbus noyés dans la masse nuageuse (TEMSI).

EMBD TS : orages noyés dans les couches nuageuses (SIGMET).

EMBD TSGR : orages noyés dans la masse nuageuse, avec grêle (SIGMET).

Étalement : développement horizontal du sommet d'un nuage ou d'une couche de nuage à  cause d'une couche dinversion.

FC : nuages en entonnoir (trombe terrestre ou marine) (METAR, SPECI, TAF).

FCST : prévu (SIGMET).

FEW : 1 à  2/8 (peu de).

FG : brouillard (METAR, SPECI, TAF).

Flux : désigne la circulation générale à  très grande échelle (surtout utilisé pour le niveau 500 hPa).

Flux zonal : flux daltitude de secteur ouest ou est (aux latitudes tempérées, quasiment toujours douest).

FM : from , indicateur de début de changement prévu (TEND, TAF).

Fhn (effet de) : refroidissement d'une masse d'air par ascendance forcée avec précipitations au vent du relief, puis phénomène de réchauffement et dassèchement sous le vent.
 
FREQ : CB ou TCU fréquents avec couverture spatiale maximale supérieure à  75 % de la zone concernée (TEMSI).

Front chaud : limite entre l'air froid antérieur et l'air chaud d'une perturbation, généralement accompagnée d'une vaste zone nuageuse et de précipitations.

Front froid : limite entre l'air chaud et l'air froid postérieur d'une perturbation, généralement accompagnée d'une vaste bande nuageuse et de précipitations assez fortes.

FRQ TS : orages fréquents (couverture spatiale supérieure à  75 % de la zone concernée) (SIGMET).

FU : fumée (METAR, SPECI, TAF).

FZ : se congelant (METAR, SPECI, TAF).

GAFOR : General Aviation FORecast : bulletins de prévision pour laviation générale, élaborés 3 ou 4 fois par jour, décrivant, sur des zones aéronautiquement homogènes, les conditions prévues sur des périodes de 6 heures : visibilité, plafond en code ODMX, vent (surface, 500 m, 1 000 m, 1 500 m), iso 0 °C et turbulence.

GR : grêle (METAR, SPECI, TAF).

Gradient (de pression) : taux de variation de la pression suivant la distance. Plus le gradient horizontal de pression
est élevé, plus le vent est fort.

Gradient (de vent) : taux de variation spatiale de la vitesse du vent. Le gradient de vent près du sol peut générer des turbulences et/ou occasionner une perte de contrôle de laéronef.

Grain : accroissement soudain et très important du vent d'une durée de l'ordre de plusieurs minutes, souvent accompagné daverses ou dorages.

GS : grésil/neige roulée (METAR, SPECI, TAF).

Hauteur : distance verticale entre un niveau, un point ou un objet assimilé à  un point, et un niveau de référence spécifié.

HVY DS : tempête de poussière (SIGMET).
 
HVY GR : forte grêle associée à  un orage (SIGMET).

HVY SS : tempête de sable (SIGMET).

HZ : brume sèche (METAR, SPECI, TAF).

IMC : conditions météorologiques de vol aux instruments.

IFR : Instrument Flight Rules, règles de vol aux instruments.

Instable : état d'une masse d'air ou d'une tranche datmosphère dans laquelle les mouvements verticaux (notamment la convection) vont en samplifiant. Une atmosphère instable peut donner n'aissance à  des cumulonimbus (à  condition que lhumidité de la masse d'air soit suffisante pour qu'il y ait condensation).

INTSF : sintensifiant (SIGMET).

Inversion : couche dans laquelle la température croît lorsque l'altitude augmente, ce qui est linverse de ce qui se produit généralement dans la troposphère.

Inversion nocturne (ou de rayonnement) : couche délimitant l'air refroidi près du sol (lors des nuits claires) et l'air de plus haute altitude non refroidi. Il faut en général plusieurs heures de réchauffement du sol par le rayonnement sol'aire pour que linversion soit résorbée par la base.

Isobare : ligne reliant les points de pression identique.

Isohypse : ligne reliant les points dégale altitude pour une pression donnée, représentant sur les cartes météo la topographie des surfaces 850, 700, 500 hPa.

ISOL : CB ou TCU séparés avec couverture spatiale maximale inférieure à  50 % de la zone concernée (TEMSI).

Jet : courant tubul'aire aplati, quasi horizontal, axé sur une ligne de vitesse de vent maximale, caractérisé par des cisaillements verticaux et horizontaux du vent.

LYR : nuages en couches (layers) (TEMSI).

Masse d'air : vaste volume d'air aux caractéristiques assez homogènes en température, en humidité et en stabilité, sur une grande épaisseur.

METAR : message codé dobservation météorologique régulière pour laviation.

MI : mince (METAR, SPECI, TAF).

MNT OBSC : obscurcissement des montagnes ; présence d'une couche nuageuse de nébulosité BKN ou OVC avec
une base inférieure à  3000 ft pour les massifs du Jura et des Vosges et 5000 ft pour Alpes, Corse, Massif Central et Pyrénées.

MOV : se déplaçant, suivi en général d'une direction, éventuellement d'un qualificatif de vitesse ou d'une vitesse (SIGMET).

NC : sans changement dintensité (SIGMET)
 
NCD : No Clouds Detected, aucun nuage n'est détecté par le système automatique, ou le système n'est pas capable de détecter les CB ou TCU.

Nébulosité : fraction de la voûte céleste couverte par les nuages, exprimée en oct'as.

Niveau : terme générique pour désigner la position verticale exprimée, selon le cas, en hauteur, en altitude ou en niveau de vol. Un altimètre barométrique étalonné d'après latmosphère type :
- calé sur le QNH, indique l'altitude
- calé sur le QFE, indique la hau teur par rapport au niveau de référence QFE
- calé sur une pression de 1013,2 hPa peut être utilisé pour indiquer le niveau de vol.

Niveau de vol : surface isobare, liée à  une pression de référence spécifiée, soit 1013,2 hPa, et séparée des autres surfaces analogues par des intervalles de pression spécifiés.

Nud (abréviation kt) : unité de mesure de vitesse du vent ou de déplacement des fronts.

NOSIG : pas de changement significatif prévu dans les 2 heures suivant l'heure dobservation (TEND, SPECI)

NSC : No Significant Clouds : pas de nuages avec base inférieure à  hauteur du CAVOK, ni CB, ni TCU, ni CAVOK (METAR, SPECI, TAF).

NSW : No Significant Weather, pas de temps significatif prévu (TAF).

Nuage : volume d'air chargé de gouttelettes d'eau et/ou de cristaux de glace. En fonction de leur apparence et de leur altitude, il a été classé en genre. voir page 45 et 46.

OBS : observé et persistance prévue ; OBS peut être suivi de l'heure dobservation (SIGMET).

OBSC TS : orages obscurcis.

OBSC TSGR : orages obscurcis avec grêle.

Occlusion : zone nuageuse et pluvieuse caractérisée par le rejet en altitude de l'air chaud d'une perturbation. Cette limite de masses d'air résulte de la jonction du front chaud et du front froid d'une même perturbation (front chaud rattrapé par le front froid). Lintensité des précipitations forte près du centre de la dépression associée, diminue en sen éloignant.

OCNL : CB ou TCU occasionnels avec couverture spatiale maximale comprise entre 50 et 75 % de la zone concernée (SIGMET).

Octa : fraction du ciel (divisé en occultée par les nuages d'un genre donné ou par tous les nuages présents. Ce terme est utilisé pour décrire la nébulosité.
 
Ondes orographiques : ondulations de latmosphère se produisant en aval d'une barrière montagneuse lorsqu'un vent fort franchit le relief.

OVC : 8/8 (overcast, couvert).

Perturbation : (atlantique, méditerranéenne) zone nuageuse et généralement pluvieuse (ou neigeuse), associée à  une dépression en basses couches.

Phénomène météorologique significatif : phénomène météorologique pouvant affecter la sécurité de lexploitation aérienne comme les orages, grêle, turbulence, givrage, ondes orographiques, tempête de sable ou de poussière, cyclone tropical, nuage radioactif (SIGMET).

PL : granules de glace (METAR, SPECI, TAF)

PO : tourbillon de poussières/sable (METAR, SPECI, TAF).

Point de rosée : température à  laquelle il faut refroidir, à  pression constante, une particule d'air pour quelle soit juste saturée en vapeur d'eau.

PR : partiel (METAR, SPECI, TAF).

Prévisions de zone GAMET : prévisions de zone en langage clair abrégé pour les vols à  basse altitude et concernant une région d'information de vol ou l'une des sous-régions, élaborées par le centre météorologique désigné par ladministration météorologique concernée, et transmises avec les centres météorologiques de régions d'information de vol adjacentes.

PROB : indicateur de probabilité doccurrence des phénomènes décrits, suivi de 30 ou 40 pour indiquer 30 ou 40 % ; PROB ne peut être suivi que de TEMPO (TAF).

QFE : pression atmosphérique calculée pour le point le plus élevé de l'aire d'atterrissage de laérodrome, l'altitude de ce point est également l'altitude officielle de laérodrome.

QNH : pression atmosphérique ramenée par calcul au niveau de la mer dans les conditions de latmosphère standard.

R/SNOCLO : remplace le groupe état des pistes si laérodrome est fermé par suite denneigement (METAR, SPECI).

RA : pluie (METAR, SPECI, TAF).

RDOACT CLD : Nuage radioactif (SIGMET).

RE : conditions météo récentes, se compose avec les phénomènes (ex : REBLSN chasse-neige élevé récent) (METAR, SPECI).

Renseignement AIRMET : établi et communiqués par un centre de veille météorologique, concerne lapparition effective ou prévue de phénomènes météorologiques en route, spécifiés, qui peuvent affecter la sécurité des vols en basse altitude et qui ne sont pas inclus dans les prévisions destinées à  ces vols dans la région d'informationrma-tion de vol concernée ou l'une de ses sous régions.

RMK : Remarque, dans les SPECI, suivi de M pour une aggravation ou de B pour une amélioration.

RVR (Runway Visual Range) ou PVP (Portée Visuelle de Piste) : distance jusqu'à  laquelle un pilote d'un aéronef placé sur l'axe de la piste peut voir les marques ou les feux qui délimitent la piste ou qui balisent son axe.

SA : sable (METAR, SPECI, TAF).

SCT : 3 à  4/8 (scattered, épars).

Secteur chaud : zone située entre un front chaud et un front froid, généralement humide, brumeuse et accompagnée de bruine, pouvant aussi être peu nébuleuse dans sa partie méridionale.

SEV ICE : givrage fort (SIGMET).

SEV ICE FZRA : givrage fort causé par pluie se congelant(SIGMET).

SEV MTW : onde orographique forte (SIGMET).

SEV TURB : turbulence forte (SIGMET).

SG : neige en grains (METAR, SPECI, TAF).

SH : averse (METAR, SPECI, TAF).

SIGMET : message destiné aux aéronefs, signalant les phénomènes météorologiques significatifs pouvant affecter la sécurité de lexploitation aérienne, observés et/ou prévus (orages, turbulence, givrage, etc.).

SIV/APP : Secteur d'information de vol rattaché à  lAPP)

SMPZ : Système Mondial de Prévision par Zone.

SN : neige (METAR, SPECI, TAF).

SPECI : message dobservation météorologique spéciale établi en cas de changement important du vent (en direction et/ou intensité), visibilité horizontale, hauteur des nuages bas et des phénomènes significatifs.

SQ : grain (METAR, SPECI, TAF).

SQL TS : orages organisés en lignes de grain (SIGMET).

SQL TSGR : orages organisés en lignes de grain, avec
grêle (SIGMET).

SS : tempête de sable (METAR, SPECI, TAF).

Stable : état d'une masse d'air ou d'une tranche datmosphère dans laquelle les mouvements verticaux (notamment convectifs) ont tendance à  saffaiblir ou disparaître.
 
STNR : stationn'aire (SIGMET).

Subsidence : affaissement de l'air.

TAF : Terminal Aerodrome Forecast ; message météorologique de prévision daérodrome.

TC : Tropical Cyclone avec le nom du cyclone (SIGMET).

TEMPO : indicateur des fluctuations temporaires d'un ou plusieurs paramètres, durant moins d'une heure et couvrant
moins de la moitié de la période ; utilisé seul lorsque le début et la fin de la période de fluctuations temporaires correspondent au début et à  la fin de validité de la tendance (METAR, SPECI, TEND, TAF).

Temps sensible : description des conditions météorologiques dominantes sur une zone donnée : pluie, averse, grain, grêle, brouillard, neige, orage, etc., avec parfois une notion de durée et de situation spatiale : épars, temporaire, occasionnel, se dissipant, satténuant, etc.

TEMSI : carte schématique du TEMps SIgnificatif prévu à  heure fixe, où ne sont portés que les phénomènes importants et les masses nuageuses.

TEND : Tendance en français (TREND en anglais), supplément aux METAR et SPECI pour les deux heures suivant lobservation.

Tendance : permet de décrire schématiquement l'évolution de la situation prévue, en insistant sur les phénomènes significatifs.

Thalweg : axe ou vallée de basses pressions prolongeant une dépression.

TL : indicateur de fin de changement prévu (TEND).

TN : température minimale.

Traîne : partie postérieure d'un système nuageux. Une traîne active est une masse d'air instable dans laquelle de nombreux cumulus et cumulonimbus se forment et donnent lieu à  des averses. Une traîne chargée est une masse d'air froid et humide, dans laquelle les nuages convectifs sont très nombreux.

Tropopause : limite supérieure de la troposphère (couche basse de latmosphère). La tropopause bloque le plus souvent lextension verticale des cumulonimbus à  son niveau.

TS : orage (METAR, SPECI, TAF).

TWR : tour de contrôle.

TX : température maximale.

UTC : Temps Universel Coordonné. Lheure légale française est en avance d'une heure en hiver et de deux heures en été par rapport à  l'heure UTC.

VA : cendres volcaniques (SIGMET).

Vent moyen : le vent moyen est un vent moyenné sur 10 minutes et mesuré à  une hauteur de 10 mètres. La direction des vents est donnée par rapport au Nord géographique dans les messages météorologiques alors que les organismes de la circulation aérienne la donne par rapport au Nord magnétique.

Vent en atmosphère libre : vent calculé en fonction du gradient de pression existant entre deux zones, ne prenant pas en compte tous les effets locaux provoqués par le relief (contournement, brises, etc.). Les météorologues le qualifient également de vent s'ynoptique, ou géostrophique, ou du gradient (corrigé des effets de courbure du flux).

Visibilité aéronautique : la visibilité pour lexploitation aéronautique correspond à  la plus grande des deux valeurs suivantes :

  1. la plus grande distance à  laquelle on peut voir et reconnaître un objet noir de dimensions appropriées situé près du sol sil est observé sur un fond lumineux.
  2. la plus grande distance à  laquelle on peut voir et identifier des feux d'une intensité voisine de 1000 candelas lorsqu'ils sont observés sur un fond non éclairé.

Note : les deux distances sont différentes pour un cfficient datténuation donné de latmosphère. La seconde distance (2) varie selon la luminance du fond. La première distance (1) est représentée par la Portée Optique Météorologique (POM).

Visibilité dominante : valeur de la visibilité, observée conformément à  la définition de visibilité, qui est atteinte ou dépassée dans au moins la moitié du cercle d'horizon ou au moins la moitié de la surface de laérodrome. Ces zones peuvent comprendre des secteurs contigus ou non contigus. Cette valeur peut être évaluée par un observateur humain et/ou par des systèmes dinstruments. Lorsqu'ils sont installés, les systèmes dinstruments sont utilisés pour obtenir la meilleure estimation de la visibilité dominante.

VFR : Visual Flight Rules, règles de vol à  vue.

VMC : Visual Meteorological Flight Condition ; conditions de vol à  vue.

VV/// : ciel invisible (METAR, SPECI, TAF).

WKN : en atténuation (SIGMET).

WS : cisaillement du vent (METAR, SPECI).
 
Retour
Haut