Pilotes, aimez-vous les compliments?

mouzone

PILOTE PRO
Messages
268
Réactions
5
Points
63
Bonjour,

Il semble que les pilotes ont des interactions limitées avec leurs clients. Au débarquement, quand un atterrissage a été impressionnant comme approche délicate, mauvais temps, kiss landing, je me rend coté cockpit et je dis c'étais un bel atterrissage!

Est-ce apprécié ou agaçant?
 
Bonjour,

Je pense que les compliments du non flying pilot ont certainement plus de valeur. En tant que passager, tu as rarement l'occasion de faire la différence entre un atterrissage moyen ou un, parfaitement réalisé, en fonction des contraintes du moment.

Ou pire, féliciter un pilote pour un autoland O:)

fr.quora.com a dit:
Notez que pour qu'un avion reste certifié à  faire un "autoland", il en faut au minimum 1 tous les 30 jours pour maintenir cette certification. C'est pourquoi parfois, des atterrissages seront faits en automatique même par temps hyper ensoleillé.
 
Quelqu'un qui dit que l'atterrissage a été impressionnant, c'est parceque qu'il se base uniquement sur la douceur du toucher des roues. Rien n'est accordé à  la stabilité en finale, la précision de la zone de toucher des roues....
 
Mouzone est ce que ceci est un bon atterrissage?
Landing_2_2.gif
 
Je préfère la vraie vidéo (non bidouillée) de ce même atterrissage très correct.

En effet évaluer un bon ou un mauvais atterrissage na pas beaucoup de sens. Du moins selon d'où on se place.

- un passager est incompétent pour en juger, certains trouveront qu'un kiss landing est un bon atterrissage. Pour ma part, ce n'est pas vrai. Il circulait une vidéo d'un A 300 d'un atterrissage sous de fortes pluies aux Philippines ou en Indonésie où les passagers applaudissaient le kiss landing sauf que l'avion est sorti de piste (atterrissage long, rapide, peu importe) A linverse, faire un boum sera jugé comme signe dincompétence..

- même les PNC sont parfois durs..combien de fois ai je entendu dans la navette à  la fin du vol "eh beh, on a eu mal aux fesses les gars"

- par contre féliciter (ou être félicité) le collègue après une approche difficile et/ou un atterrissage difficile,
ça c'est sympathiquethique...

- pour ma part, quand je quitte l'avion en tant que passager, je me limite à  un chaleureux merci, quel que soit le vol...



https://www.youtube.com/watch?v=02ddnGzxNZs
 
Il est vrai que les passagers ne connaissent pas les enjeux d'une approche (piste très courte à  peine dans les limites, vent violent ou turbulences de relief, piste mouillée ou contaminée etc).

Des fois, nous devons poser dans les blocs, à  peu importe les moyens utilisés. Il y a quelques mois, à  Cologne, il y avait la fermeture de la piste principale, laissant seulement la petite second'aire à  disposition (LDA de 1800m voir moins). Le brief de la compagnie nous demandait de calculer le point de touché ultime et dy établir une référence visuelle pour remettre les gaz. Lors de cette approche, il était hors de question de chercher le kiss.

Boeing recommande d'ailleurs un touché positif sur piste mouillée pour éviter laquaplanning.

Bref, ce ne sont là  que deux exemples.

Après, il faut aussi savoir que les applaudissements sont malheureusement inaudibles du cockpit à  cause de la porte et de nos casques ANR. Même un bébé en pleurs situé dans les premières rangées ne fait pas le poids

Néanmoins, cela fait toujours plaisir d'avoir un passager qui vous remercie pour le vol, qui vous dit que vous avez très bien piloté (pour ce que ça vaut évidemment). Ces compliments sont appréciables pour les autres fois où c'étais plus difficile.

Après, c'est comme lorsque vous cuisinez, que ce soit du surgelé ou une préparation d'une demie journée, un merci ou un compliment va droit au cur.

Amic

Tim
 
Je préfère qu'on remercie simplement léquipage d'avoir am'ené à  bon port et confortablement (merci aussi aux PNC)
 
Linfo distillée par le poste sur le deroulement du vol, les points dinteret au sol, la meteo etc joue egalement sur la "relation" passager/equipage.
 
bricedesmaures a dit:
Je préfère qu'on remercie simplement léquipage d'avoir am'ené à  bon port et confortablement (merci aussi aux PNC)

Chez nous, les PNC sont très souvent remerciés pour leurs services :)

Après la relation avec les pax est différente entre les longs courriers et les courts courrier. Nous n'avons que 25 min pour repartir donc c'est toujours un peu le rush quand on est au sol.

Amic

Tim
 
En faite c'est un peu comme en F1 ou en rallye .

Le pilote est champion du monde, mais on a tendance à  oublier les 3 ou 400 personnes dans l'ombre et qui ont fait que....

Bon, vous me direz que si il faut passer partout remercier tout le monde ça va prendre du temps...

Pat.
 
Ca peut paraitre bizarre car c'est un métier mais j'ai toujours applaudit quelque soit la dureté de l'atterrissage, certainement pour remercier d'être toujours en vie
 
Eh-Bé......Je suppose que tu tapplaudis quand tu descends de ta voiture, car statistiquement tu avais plus de chance dy rester!
 
Oui mais en bagnole tu es au manche, et normalement dans un etat desprit serein meme si le risque zéro n'existe pas (alcool/stup, entretien, vitesse). En avion quand tu franchis la porte dembarquement, tu mets  ta vie  entre les mains des pilotes et de la compagnie.... et tu ne vois pas ce qui se passe devant
 
statistiquement , ca reste une illusion car meme si tu es derriere le manche en voiture, il y a les autres
Les chiffres parlent.
Alors pourquoi rel'axer en voiture ou en TGV et avoir la petoche des que tu t'asseois dans un avion ? O:)
 
En bagnole/bus/moto... si le conducteur fait n'importe quoi, tu dis stop et tu descends. Le train c'est pareille signal dalarme, freinage automatique et tout le monde descend.

Sans oublier que tu es au sol...tu peux finir à  pied et chercher d'autre moyen.

En avion quoiqu'il se passe tu DOIS attendre datterrir à  destination tu n'as aucune solution.

Lavion est minuscule dans limm'ensité du ciel, il peut se passer n'importe quoi tu ne peux rien faire.

Statistiquement l'avion fait peu de mort comparé aux autres transports (1 ou 2 voir quelques morts à  l'instant T mais plus fréquent). Lavion fait denorme degats à  l'instant T (mort de masse) car il n'y presque jamais de survivants...
 
Silverstar a dit:
Oui mais en bagnole tu es au manche, et normalement dans un etat desprit serein meme si le risque zéro n'existe pas (alcool/stup, entretien, vitesse). En avion quand tu franchis la porte dembarquement, tu mets  ta vie  entre les mains des pilotes et de la compagnie.... et tu ne vois pas ce qui se passe devant

Et quand tu prends le train ? ..... si en plus tu sais que celui qui est aux commandes a un W dans ses initiales
 
Blanc comme neige, tu peux dormir tranquille. Les compliments sont inexistants, les demandes d'information sont fréquentes.

En banlieue les gens dans le train sont des zombies, ils napplaudissent pas quand tu es arrivé, ils courent pour aller chercher le métro.
On est pas au meme niveau de l'arrivée aux Seychelles en avion.

Une des pire chose dans un train de banlieue c'est laglutissement des voyageurs en tete de train. Sur 6 voitures, 3 sont presques vides. 2 à  moitié, la 1ere de tete les gens font la queue.

C'est l'heure du départ les gens sent'assent comme des sardines alors que 50m plus loin ils seraient assis avec de lespace.

Tout ça pour etre le plus proche du metro, j'imagine en avion tout le monde en 1ere classe

A ce jour seul les NAT ont commencer à  régler ce probleme de type troupeau de mouton.
 
Ce phenomene débile est tres dangeureux car en cas de déraillement ou choc avec un butoir...il y aurait des morts de masse à  l'instant T comme l'avion.

Petite explication :

Le train est composé d'une locomotive de 90T et de 6 voitures à  deux étages. La 1ere voiture est situé juste derriere la locomotive, les gens assis nont aucun moyen de sortir si les gens debout ne sortent pas.

J'imagine le cas d'un incendie dans la voiture et c'est lanarchie (pietinement, etouffement...)

Bizarrement plus on est proche de Paris et plus les gens montent devant.

Argenteuil 10 min de Paris, un train toutes les 10 minutes et masse noire en tete de quai matin midi et soir
 
Silverstar a dit:
/...
Une des pire chose dans un train de banlieue c'est laglutissement des voyageurs en tete de train. Sur 6 voitures, 3 sont presques vides. 2 à  moitié, la 1ere de tete les gens font la queue.

C'est l'heure du départ les gens sent'assent comme des sardines alors que 50m plus loin ils seraient assis avec de lespace.

Tout ça pour etre le plus proche du metro, j'imagine en avion tout le monde en 1ere classe

A ce jour seul les NAT ont commencer à  régler ce probleme de type troupeau de mouton.


Solution à  la japon'aise


https://www.youtube.com/watch?v=E7kor5nHtZQ


On ne le voit pas sur cette vidéo, mais la plupart des quais ont des marquages spéciaux pour éviter que les montants ne se placent devant les portes bloquant ainsi les descendants 3 colonnes avec des flèches les montants à  droite et gauche de la porte, et une colonne pour les descendants. C'est top et rigueur japon'aise, le conducteur arrête son train sur un repère pour que ces marquages soient devant les portes.

Autre méthode japon'aise sur tous les trains: voir et montrer les signalisations c'est leur méthode "facteurs humains". Là  je pense que celui de droite est un instructeur, et d'habitude les conducteurs (comme les pilotes d'avion) ont des gants blancs et même seuls dans la cabine, ils appliquent cette procédure. J'aimais bien assister à  ça, car les cabines sont visibles depuis le wagon.


https://www.youtube.com/watch?v=Av_Kkh3mp4E
 
abus de langage, le wagon c'est pour les marchandises, les voitures pour les clients.

La 1ere vidéo montre tout le train plein à  craquer...en IDF c'est le meme phénoméne mais 1 voiture sur 6, on marche sur la tete
 
Silverstar a dit:
abus de langage, le wagon c'est pour les marchandises, les voitures pour les clients.
/...


C'est lhabitude des bét'aillères volantes

Une autre illustration des marquages au sol à  Singapour..Bon, jarrête là  les disgressions :)


 
Silverstar a dit:
abus de langage, le wagon c'est pour les marchandises, les voitures pour les clients.
:) A toi aussi on ta appris cette phrase !!! A la RATP c'est : wagon c'est pour les bestiaux, voiture c'est pour les voyageurs.
Bon de plus en plus tu te demandes si les voyageurs ne sont pas devenus des bestiaux au vu de la façon dont ils réagissent, ou qu'ils dégradent les trains/navettes.

Perso, tes en plein dépannage sur une porte palière, les voyageurs sont limites a tinsulter parce que la porte qu'ils utilisent pour monter est en panne (pt'ain y a une autre porte à  moins de 5m !!!), il te marche dessus, d'autres dobservent, d'autres te filment carrément (dans ce cas on leur fait un petit rappel à  la loi et sur le droit à  l'image), ...
 
Je rejoins tout à  fait HB-EBC...

C'est comme pour les avions, beaucoup se permettent de juger mon travail (surtout sans en connaitre un iota) et parfois dinonder les réseaux dits sociaux voire la presse lorsqu'une approche ou un atterrissage ou une remise de gaz leur a paru "dangereuses" (voir Eazy à  Toulouse et qqu'unes à  Nice) ou de critiquer un retard.

Mais bon, très rares ceux qui disent au revoir ou merci

Mes vols préférés, c'étais le cargo !
 
Dans le sens de la descente , en tant que passager, la retraite (et lemploi du temps qui va avec) a un enorme avantage:
Une fois le "ding" et l'avion a larret, tout le monde se leve et se rue sur les coffres, sachant tres bien qu"ils vont rester debout et t'assés pendant 20 minutes avnt que la colonne commence à  bouger lentement. Je reste assis comfortablement jusqu'à  ce que lallée soit vide, et je rattrape le troupeau qui finalement na rien gagné à  pietinner
En anglais, on appelle ça le "Rat Race" O:)
 
Jackpilot a dit:
Une fois le "ding" et l'avion a larret, tout le monde se leve et se rue sur les coffres, sachant tres bien qu"ils vont rester debout et t'assés pendant 20 minutes avnt que la colonne commence à  bouger lentement. Je reste assis comfortablement jusqu'à  ce que lallée soit vide, et je rattrape le troupeau qui finalement na rien gagné à  pietinner
... Et à  attendre des heures pour passer le contrôle dentrée sur le territoire (Montréal quelle horreur !!! désolé Jack), puis à  attendre l'arrivée sur le tapis de ces valises.
 
Bonjour ,

J'ai toujours un petit mot sympathique pour léquipage présent à  la porte de l'avion et en les remerciant ... les pilotes sont trop occupés pour les approcher ...

HB-EBC a dit:
Et à  attendre des heures pour passer le contrôle dentrée sur le territoire (Montréal quelle horreur !!! bad

Presque 3 heures dattente une fois arrivé à  Marrakech pour la vérification des passeports surtout si tu arrives avec 2 ou 3 autres avions en même temps ... pas de siège pour assoir les femmes enceintes ou les "anciens" ... ah le tourisme de masse
 
Playrec a dit:
Bonjour ,

J'ai toujours un petit mot sympathique pour léquipage présent à  la porte de l'avion et en les remerciant ... l

Tout à  fait d'accord, lorsque lon descend d'un avion, et que lon voit le bordel qui est laissé par les passagers, l'état des toilettes, les PNC qui sont de plus en plus pris pour des larbins, ... ben ta limite honte d'avoir voyagé avec ces sagouins donc un minimum de respect et de remerciement simpose.
 
Les rares fois où des voyageurs sont venus me dire "merci" c'est lorsque j'ai tenu les passagers au courant lorsque notre train était en retard. En avion certainement que les passagers réagiraient pareille.

Plus de monde pourraient dire "merci, à  bientôt..." mais quand tu enlevés les pressés, ceux qui nosent pas, ceux qui pensent qu'on leur a déjà  dit plein de fois...ben y a pas grand monde!!!
 
Retour
Haut