Temps alloué effectif au sol !

Silverstar

CONTROLEUR AERIEN
Messages
23 033
Réactions
3 274
Points
3 501
Yooo!!

J'aimerais comparé le temps alloué effectif au sol (hors CLB/CRZ/DES)

Ca serait sympathique de voir combien de temps on passe à  préparer/dé préparer nos cockpits.

Alors je commence et j'attends vos retours!!!

Recherche du vol (3 minutes) :
  • Je pars toujours du dernier aéroport darrivée (sauf Rencontres réelles),
  • WebSite de l'aéroport pour choisir un départ en live. (La veille ou jour J),
  • Je note l'heure de départ, la destination, le numéro du vol et le terminal.

Préparation du vol (12 minutes) :
  • Je fais mes réglages Simbrief + ProATC + Topcat,
  • Jétudie les MEtar, WIntem,
  • Je note les points importants sur une fiche.

Lancement du simulateur (5 minutes) :
  • Je branche les usb, les alimentations,
  • Jallume les écrans et le projo,
  • Je lance P3D, ProsimUtils, VoiceAttack, Active Sky, Script Sismo, SIOC et Prosim737,
  • Jallume la tablette + Simlink Navigraph,
  • Je charge le plan de vol et la route compagnie.

Dans le cockpit (20 minutes):
  • Fuel + Catering service + Boarding avec GSX,
  • Clearance Pro ATC,
  • Carte pour les points de cheminements,
  • Check Before Start.

Repoussage/Takeoff (+/-15 minutes cheminement + ATC, traffic à  50%) :
  • Mise en route + Check Before TAxi
  • Roulage + Takeoff

Landing/Shutdown (+/-20 minutes point de parking + ATC, traffic à  50% ) :
  • Landing + roulage + Parking,
  • Catering service + DeBoarding avec GSX,
  • Shutdown Cold And dark

Extinction du simulateur (5 minutes) :
  • Éteindre la tablette + Simlink Navigraph,
  • Eteindre P3D, ProsimUtils, VoiceAttack, Active Sky, Script Sismo, SIOC et Prosim737,
  • Eteindre les écrans, et le projo,
  • Débranche les usb, les alimentations,
  • Nettoyage, enlever les objets personnels.
********************************************************
Préparation et clearance repoussage (Off Blocks) = 40 minutes.
Repoussage et shutdown ARR (On blocks) = 40 minutes

Conclusion je suis à  1h20 de temps alloué effectif au sol :)
 
Si tu planifies ton vol sur carte tu peux rajouter 30 min.

Dans la realité le travail est deja fait et on se limite à  prendre connaissance des plans etablis

Une partie du plaisir est de tout préparer soi meme..

Dernière modification par Jackpilot (Aujourd'hui 21:16:25)

Jack
 
Dans le cadre d'un vol réel, voilà  comment je prépare mon vol.

Jarrive dans la crewroom environ 30min avant le report time pour un 2 secteur et 1h avant dans le cas de 4 secteurs (ou si la météo sannonce très moyenne qu'il faudra sattarder dessus).

Je commence par m'enregistrer dans le système et j'imprime le voyage report (3x), un document qui récapitule les vols du jour et léquipage. Dessus, je note les temps de vol réels et le nombre de pax et une feuille ira pour les cabinets crew, l'autre pour le capt'ain et la dernière pour moi.

Ensuite, je me connecte à  Lido et j'imprime le package contenant le plan de vol. Je sépare lOFP de chaque vol, la météo, les notams, et les compan'y notams.

Ensuite je parcours chaque partir en surlignant certains éléments, en annotant d'autres. La météo me donne une indication sur la quantité de carburant à  prendre.

Une fois le CAPT arrivé, je lui fais un rapide brief sur la journée (il parcours les documents) et nous nous mettons d'accord sur la quantité finale.

H-45, on donne un briefing au reste de léquipage. Puis on se dirige vers l'avion.
Env H-30, je commence le setup de l'appareil et une fois les check cabin effectués, lembarquement peut commencer.

Il faut à  peu près 15min pour tout préparer avec les briefing etc, malheureusement on dépend du dispatcher qui doit amener la loadsheet etc.

Entre deux vols, j'ai déjà  préparé le cockpit en 5min (hors briefing) mais encore une fois on dépend de tellement de facteurs de la préparation finale ne peut se faire quavant le départ.

Amic

Tim
 
Bonjour Tim, belle prose :)
Que veux tu dire par 2 secteurs, 4 secteurs?
 
Quito a dit:
Bonjour Tim, belle prose :)
Que veux tu dire par 2 secteurs, 4 secteurs?

1 secteur c'est un vol, aussi simple que ça :)

Amic

Tim
 
Ah tu peux faire jusqua 4 vols sur une journee de service
 
Quito a dit:
Ah tu peux faire jusqua 4 vols sur une journee de service

Avant c'étais 6 mais on nen fait plus.

La restriction est l'heure de dut'y (qui varie avec le nombre de secteurs). Donc on peut bosser plus avec 2 longs secteurs, et moins avec 6 très court.

Je peux poster un tabl'eau à  titre dexemple si ça tintéresse.

Amic

Tim
 
Salut Sacha,

J'ai été cherché ma femme à  CDG le week end dernier, elle revenait de Barcelone avec la compagnie vueling, et l'avion s'est posé 18h et lorsque lon a pris la route qui surplombe le terminal 3 nous avons vu vers 18h45 lembarquement en cours pour le retour, en gros meme pas 30 minutes apres quelle soit descendu.

Explique nous rapidement comment ça se passe quand tu arrives a destination mais que tu repars dans la foulée, est ce que tu vas dans la crew room ou bien quelqu'un te ramène tous les papiers directement en cabine?
 
Cela na rien de surprenant, chez nous un turnaround c'est 25 minutes. Comment est-ce possible ? ;)

Tout est une question dorganisation et d'un travail déquipe qui commence avant l'arrivée de l'avion. Les agents au sol comment le checking à  ou avant l'arrivée de l'avion. Ainsi les passagers sont prêt à  embarquer.

Lavion arrive et le bal commence. On dé-embarque et on embarque par deux portes simultanément, ce qui accélère le processus. Comme les bagages à  soute sont payants, les gens en prennent moins. Le temps de chargement est donc aussi réduit.

Pour les pilotes:
Tous les plans de vols sont imprimés avant le premier vol du jour. Les seules mis-à -jours que nous avons concerne la météo, puisque c'est le seul élément "variable". Si pour certaines raisons il faut corriger un plan de vol en cours de journée, le dispatcher viendra nous lapporter.

- on réalise un transit shutdown, donc le cockpit est allumé. Un pilote va commander le fuel + walkaround (PM), l'autre va préparer le nouveau vol (PF).
- On prend lATIS, puis on rentre la nouvelle route dans le CDU. On insérer les données dans la page PERF. Jinsère la température dans la page N1, et je rentre les vents (en route + descente). Selon la route, cela peut prendre 2 à  4 min environ.
- On prépare l'OVH: fuel pump (4 ou 6) + seat belt (si refuel terminé), l'altitude de croisière et celle de destination sur le panneau de pressurisation.
- On prépare le MCP: altitude, course, HDG avec un backup conventionnel à  la procédure RNAV.
- Autobrake sur RTO
- On prépare les fréquences radio et de navigation
- Rudder + Aileron Trim check.

Voilà , plus qu'à  attendre l'autre pilote. Pause toilette, ou le temps dallumer FB, flight-pilote... Plus sérieusement, on peut prendre de lavance sur:
- Insérer les infos dans lOPT pour gagner du temps durant le briefing
- Insérer les infos dans lEFL (programme de suivi de vol, comme un voyage report) pour gagner du temps en croisière.

Lautre pilote revient de sa promenade.
- RIBETS (comme expliqué dans un autre topic)
- Checklist

Lembarquement est terminé, le dispatcher nous apporte la loadsheet. Le CAPT la vérifie, la signe et notre porte se referme. Celle de la cabine sont en cours.
- On procède à  la mise à  jour du ZFW, on prend le TOW et on linsère dans lOPT et on lance le calcul. N1 page, on prend note du 26K, du derate proposé par lOPT (disons 22K), et on insère lassume temperature (sil y a). Page suivante, on insère FLAPS, V1, Vr, V2, ainsi sur V2 sur le MCP. Le FO envoit le calcul aux opérations (envoi automatique demail en appuyant sur SEND OUTPUT.
- Le capt donne le trim que le FO sélectionne.
- On termine le reste de la checklist

Cette partie dépend des aéroports, certains donnent la clearance IFR à  lavance, d'autre l'avion doit être prêt au départ, et dans d'autres, elle est reçue pendant le taxi:
- le FO prend la clearance (sur papier), tandis que le CAPT va insérer le code transpondeur, vérifier le départ sur le CDU, ainsi que lalitude initiale sur le MCP.

Dès qu'on reçoit l'autorisation de pushback, on poursuit la checklist "below the line" et on part!

Avec de lexpérience, la machine devient bien huilée et tout se passe sans problème. Tout est une gestion de temps. Le plus dur, c'est de le gérer lorsqu'on a un slot (CTOT) qui est une restriction du contrôleur pour le départ. Les raisons ? La congestion du trafic. Lavion peut décoller de CTOT-5min à  CTOT+10min. Passé le délai, il faut soumettre un nouveau plan de vol et attendre le slot suivant. Les retards peuvent aller à  1h30/2h en été (oui on est en été, et c'est tous les jours la merde O:) ).
En tant que pilote, nous sommes prêts. Mais ceux qui sont au sol doivent lêtre aussi (bagage long à  charger, PRM, le carburant n'est pas là , fuel supervision, ou tout simplement il n'y a personne pour accueillir l'avion - si si ça arrive aussi).

Enfin bref, c'est pourquoi après le type rating sur la machine, il faut passer par un line training et apprendre sur le t'as ce genre de détails et leurs conséquences.

Amic

Tim
 
Merci beaucoup Sacha pour le temps passé à  rédiger un gros article comme celui ci et les autres.
On a vraiment de la chance de t'avoir parceque ces informations auraient été difficile a obtenir.

Pour mon prochain vol je vais me laisser tenter par un turnaround EGLL-LFPG-LFRS :)
 
:) très instructif, on prend du plaisir à  lire tout ça

merci bcp
 
Y a pas de quoi, je le fais avec grand plaisir ! :)

Amic

Tim
 
J'ai eu l'occasion de nombreuses fois d'être sac de sable ds le cockpit de la "Caravelle" et après Airbus et je peux dire que les pilotes de maintenant ont de la fumée qui sort des oreilles tellement le boulot est intense (augmentation du trafic, cadences infernales équipages à  2 etc...) il y a 40 ans ils avaient les doigts de pied en évent'ail, un mécano pour gérer la machine , le PF pilot'ait, le PnF lisait léquipe pas de rotations infernales _bon jexagère un peu_
Bon courage Tim
Jean Claude
 
Tu vois silverstar fs2crew est dans les clous
Préparation à  25 mn du départ et le sop 3 correspond à  Ryan'air.
En tout cas merci pour tous ses renseignements précis et complet, qui nous font tous rêver un peu, et avoir l'impression d'être Dans la réalité.
:)
 
Oui FS2crew c'est vraiment pas mal, surtout avec les commandes vocales. Le seul soucis avec un home cockpit, c'est que le FO virtuel ne pourra pas sélectionner les boutons/volets puisqu'ils sont dans une position physique.

Ou alors il faut faire ses gestes pour compenser.

Amic

Tim
 
Oui en effet, c'est ce que je fait.

J'utilise la version vocale, c'est vraiment immersif.

Et fs2crew nous oblige à  respecter un timing et procédure, moi jadore :)
 
Silverstar a dit:
40€ ça fait un peu mal.

Une solution moins onéreuse :

Un chronométre 3€
Voice Attack 10€
Tuto checklists VoiceAttack

Oui c'est vrai que voice attack permet des merveilles

Dailleurs avec la fonction timing de celui-ci, il est possible de se passer du chrono, et de lancer des actions dans le temps.

Mais c'est un gros boulot

Comme tu la vu chez moi j'utilise les deux sur mon installation (voice attack et fs2crew), c'est assez transparent.

Après fs2crew gère le vol entier, y compris certaine pannes en vol. Après attention ne fonctionne pas avec tout les 737
Moi j'utilise le pmdg

 
Oui assez facile
la reconnaissance vocal est celle de Windows, il faut donc une version en anglais
Pour l'utilisation je te conseille dimprimer l'ensemble des check-list et commandes
Apres 2, 3 vols tu sera moins perdu.
Les notices sont bien faite et bcp de Tuto YouTube
 
Pensez vous que 10 minutes dembarquement et 5 minute de debarquement pour 200 passagers soit realiste?
 
Je dirais 8-12 pour 189pax. Après ça dépend vraiment des jours, si tu as des PRM, airst'airs ou airbridge etc...

Amic

Tim
 
Retour
Haut